Le meilleur de la forme
à prix mini
WIN FITNESS Lyon 8ème
7 rue antoine lumière
69008 LYON
WIN FITNESS Lyon 3ème
2 rue Bara
69003 Lyon

LES 15 principaux regimes existants


Le surpoids et l’obésité, qui touchent respectivement 32 % et 15 % des personnes de plus de 18 ans en France en 2010, constituent un véritable problème de santé publique.

Le rapport « INCA 2 » de l’Agence française de sécurité sanitaire et de l’alimentation (AFSSA), réalisée en 2006-07 auprès d’un échantillon représentatif de la population vivant en France métropolitaine (1455enfants de 3-17 ans et 2624 adultes de 18-79 ans), montre que les régimes amaigrissants, pratiqués sans recommandation ni suivi par un spécialiste, très largement diffusés auprès du public dans le commerce et sur Internet, présentent des risques pour la santé plus ou moins graves.

Une des conséquences majeures et récurrentes des privations et exclusions alimentaires pratiquées, quelque soit le régime, est ainsi, paradoxalement, la reprise de poids, voire le surpoids : plus on fait de régimes, plus on favorise la reprise pondérale, a fortiori en l’absence d’activité physique, qui constitue un facteur essentiel de stabilisation du poids.

L’AFSSA ET l’INSERM rappellent que rien ne peut remplacer, en termes de santé, une alimentation équilibrée, diversifiée, en veillant à ce que les apports énergétiques journaliers ne dépassent pas les besoins, et que pour réduire les risques de prise de poids, les habitudes alimentaires doivent être associées... à une activité physique régulière.




La réalité est la suivante :
vouloir perdre un kilo de poids du corps, et de graisse…, veut dire éliminer environ 7700 kcal (et non pas 9000 kcal car la graisse humaine n’est pas constituée à 100% de lipides, il y a de l’eau, des vaisseaux, et on n’arrive jamais à perdre 100% de graisse par kilo éliminé, on perd toujours aussi un peu de protides en même temps).

Sur un objectif raisonnable de perte de poids d’un kilo par semaine, (tous les professionnels de santé sont d’accord sur ce point), on se rend compte très rapidement que créer un déficit alimentaire de 7000 kcal par semaine, soit 1000 kcal par jour, n’est pas raisonnable et même dangereux.

Cela est bien prouvé par les études de l’AFSSA sur des régimes qui ont été sélectionnés sur la base de leur popularité, c’est à dire ceux les plus fréquemment cités sur Internet ou ceux correspondant aux livres les plus vendus dans le commerce ou sur Internet.

"En effet les apports énergétiques liés aux différentes phases des régimes étudiés s’échelonnent de 574 à 2600 kcal/jour, sachant que l’ANCM (apport nutritionnel conseillé moyen) est de respectivement 1800 kcal chez la femme et 2200 kcal chez l’homme, pour une activité physique usuelle !

De plus, la diminution, privation ou exclusion alimentaire, détériore l’articulation harmonieuse entre les registres énergétiques et nutritionnels (assurant la survie et la santé au niveau biologique); hédonique (contribuant à l’équilibre psychologique individuel par l’intermédiaire des émotions) ; et symbolique (d’ordre relationnel et culturel, constituante de l’appartenance à la communauté humaine), indispensable au bon déroulement de la fonction alimentaire qui s’avère aussi essentielle pour la survie de l’individu que pour la construction et l’épanouissement de sa personnalité. » (Guy-Grand et al. 2000)

Pour éliminer 1000 calories par jour sans se priver de façon draconienne et donc dangereuse pour sa santé physique et mentale, LES MILLS COACH propose une solution saine et durable qui va permettre de répartir cette dépense calorique entre PLUSIEURS ACTIONS ET NON PAS par un seul régime alimentaire .

Découvrez la suite de l'article et les 15 principaux régimes !